deco
Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013

Le débat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013 (PLFSS) a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Premier budget de la nouvelle majorité, il conjugue la baisse des déficits des comptes publics, la mise en œuvre de réformes structurelles et la protection des Français.

deco
Accord sur la sécurisation de l'emploi

Les salariés mieux protégés, la stratégie anti-crise confortée, les partenaires sociaux respectés, la parole politique réhabilitée

deco
La 10e circonscription de Seine-et-Marne

Présentation

deco
Emeric BREHIER

Né le 26 décembre 1971, docteur en science politique.

deco
image presse

presse

"Punitions", le programme de François Fillon

Social, travail, économie, sécurité, éducation, société, international....retrouvez le programme et surtout les punitions que propose le candidat Les Républicains à l'élection présidentielle de 2017


Les 60 engagements, la réalité de nos actions

A l'occasion de l'élection présidentielle de 2017, l'ensemble des candidats aspirant à la plus haute responsabilité du pays vont tenter de démontrer en quoi elles ou ils feraient mieux que le président sortant François Hollande. Cette confrontation des projets , saine en démocratie, doit toutefois reposer sur une démarche claire : observer la réalité des actions et des mesures mises en oeuvre. Ce qui a fonctionné et ce qui a manque. Voilà pourquoi j'ai décidé de revenir sur chacun des 60 engagements pris par le président en 2012 afin de faire un constat honnête de ce qui a été tenu, en partie tenu, ou qui n'a pas pu l'être, afin que le débat public qui doit s'engager puisse l'être sur des bases saines.


Institutions : ouvrons le débat, ne le fuyons pas

Il y a quelques jours, un rapport portant sur les institutions a été discuté en Secrétariat National du Parti Socialiste, puis a fait l’objet d’une présentation à la presse. Nombre de propositions qui y figurent apparaissent à maints égards pertinentes, certaines rappelant des positions anciennes du Parti Socialiste, d’autres dans la continuation de réformes que nous avons porté (notamment sur le cumul des mandats). Ainsi, en se contentant d’une rapide lecture on pourrait se dire que tout ceci est bel et bien et constitue un ensemble de mesures, parfois de mesurettes, qui sans être révolutionnaires, portent un projet de réforme. Ce serait faire fausse route. Complètement. Totalement.


"La Gauche agit pour vous"

Christophe Borgel, député de Haute-Garonne rencontre ses collègues et les interroge. Le principe : expliquer en 3 minutes pourquoi légiférer et ce que les lois faites par la Gauche apportent concrètement. Cette initiative est intéressante, j'ai donc souhaité la partager avec vous.


Simple et efficace : la prime d’activité

Le RSA activité a été construit sur la base d’un complément de revenu pour les salariés les moins rémunérés. Toutefois, seuls 786 000 travailleurs pauvres en bénéficiaient et 68% des personnes éligibles n’y avaient pas recours soit par manque d’information, soit du fait de la complexité administrative. Les jeunes de 18 à 25 ans, pourtant souvent fortement sujets aux emplois précaires étaient injustement exclus de ce dispositif qui leur aurait été plus que nécessaire. Une solution devait être trouvée.


La gauche qui met les mains dans le cambouis.

C’est dans les actes, en prenant ses responsabilités dans une situation réelle et non fantasmée, avec l’objectif assumé de la réduction des inégalités, que l’on reconnait une action de Gauche. Et à ce titre, les faits parlent d’eux-mêmes. Et à ce titre comme parlementaire de la majorité, je n’ai à rougir de rien. Peut-on, alors que certains s’arrogent le droit de déterminer qui serait de la « vraie » gauche et qui ne le serait pas, en déduire qu’il y aurait deux gauches irréconciliables dans notre pays ? Les exécutifs locaux composés de ce que l’on nommait il y a peu la « gauche plurielle » démontrent l’inverse. Toutefois, sur le plan national, force est de constater que deux gauches coexistent : l’une se coltine avec le réel ; l’autre préfère trop souvent le verbe. Certains font lorsque d’autres disent. Que le débat public fasse surgir des divergences est indispensable. Mais que ceux-là même qui aujourd’hui se pensent autorisés à déterminer qui est ou n’est pas de gauche nient volontairement tout un ensemble de réalisations depuis 2012 relève plus de la négation du débat public que de sa bonne tenue. Prenons quelques exemples.


Rassemblement des secrétaires de section du Parti Socialiste

Le 31 janvier 2016, à l'occasion de la table-ronde "La relance de l'économie et la priorité à l'emploi", Emeric Bréhier a présenté les grands axes de son rapport sur la lutte contre la précarité "La Justice au Coeur".


"La Justice au coeur"

A la demande du Premier secrétaire du Parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, Emeric Bréhier a préparé en ce début d'année 2016, un rapport sur la lutte contre la précarité qu'il a présenté à l'occasion du Bureau National du PS du 25 janvier 2016.


Conjoncture et bataille pour l’emploi, un même combat.

Depuis 2012, la majorité autour du président de la République s’est attaquée dans le même mouvement à réduire les déficits publics qui grevaient notre capacité d’intervention tout en prenant des mesures pour restaurer la compétitivité de notre économie après dix années de décrochage. Tout ceci en faisant émerger de nouveaux droits et de nouvelles protections.


Aujourd'hui la France

3 années d'action au service des Français


« Formons-nous ! »

Secrétaire national du parti Socialiste en charge de la Formation et de la rénovation du Parti, Emeric Bréhier a participé à l'élaboration des premières Universités permanentes régionales (UPR). Ces derniers weekends, plusieurs universités permanentes régionales ont eu lieu.


"Plus de justice sociale grâce à l’instauration de la prime d’activité"

La prime d’activité proposée dans le projet de loi relatif à la modernisation du dialogue social remplacera dès le 1er janvier 2016 le revenu de solidarité active (RSA) activité et la prime pour l’emploi. Cette importante réforme aura pour conséquence une augmentation du pouvoir d’achat des plus modestes. En outre, les jeunes de 18 à 25 ans autrefois exclus du dispositif, y auront accès.


Le compte pénibilité : une avancée sociale majeure !

L’actualité récente a donné lieu à plusieurs manifestations des organisations patronales. Au milieu des mots d’ordres démagogiques réclamant, entre autres, plus de compétitivité et d’allègements de cotisation au seul gouvernement qui a su mettre un plan de soutien aux entreprises de 40 milliards d’euros sur quatre ans, se trouvait l’abandon de la mise en place du compte pénibilité.


Prime de Noël reconduite : l’Etat acteur de la solidarité

Nos concitoyens les plus fragiles ne peuvent guère profiter de cette « magie de noël » en raison de revenus trop faible. Le triste record, battu chaque année, de fréquentation des restos du cœur et autres association d’aide aux plus démunis en est une manifestation insupportable


Sécurité : des actes, des résultats !

Le procès a longtemps été fait par certains à la gauche en matière de sécurité. On la disait angélique, laxiste, incapable de se saisir de cette question. Les faits ont apporté un démenti cinglant à ces balivernes.


Egalité hommes-femmes : la France progresse

Mardi 28 octobre, nous avons appris que notre pays était passé de la 45ème à la 16ème place du classement dans le classement du Forum économique mondial sur l’égalité entre les femmes et les hommes.


Ensemble, poursuivons la refondation de l'école !

Priorité des socialistes, la refondation de l’école se poursuit jour après jour. grâce à l’action du gouvernement, la rentrée 2014 offre encore plus de moyens aux communautés éducatives, plus de justice sociale, et un système scolaire plus attentif aux besoins de chaque élève. car c’est d’abord en agissant pour l’éducation, l’épanouissement et la formation de tous les enfants, que notre pays pourra relever les défis d’aujourd’hui et préparer ceux de demain.


Réforme des retraites : congés maternité ou adoption, des nouveaux droits aux Français

Comme le prévoyait la dernière réforme des retraites, une meilleure prise en compte des périodes de congés maternité et du congé d’adoption sera désormais possible pour le calcul des droits à la retraite, suite au décret paru au Journal officiel le 1er juin 2014.


"Réformer les territoires pour reformer la France"

Tribune du président de la République, François Hollande


Ryhtmes scolaires

L'intérêt de l'enfant avant tout : les nouveaux rythmes en 6 points forts.


l'assemblée Me rejoindre
Newsletter


Les vidéos
Les photos