deco
Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013

Le débat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013 (PLFSS) a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Premier budget de la nouvelle majorité, il conjugue la baisse des déficits des comptes publics, la mise en œuvre de réformes structurelles et la protection des Français.

deco
Accord sur la sécurisation de l'emploi

Les salariés mieux protégés, la stratégie anti-crise confortée, les partenaires sociaux respectés, la parole politique réhabilitée

deco
La 10e circonscription de Seine-et-Marne

Présentation

deco
Emeric BREHIER

Né le 26 décembre 1971, docteur en science politique.

deco
image presse

presse

Généralisation de la garantie jeune : une réalité depuis le 1er janvier

Expérimentée depuis 2013, la Garantie jeunes est généralisée depuis le 1er janvier 2017 sur l’ensemble du territoire. Elle est dorénavant un droit ouvert à tous les jeunes de moins de 26 ans en situation de précarité, sans emploi, qui ont arrêté leurs études et qui ne suivent pas de formation. Le nombre de bénéficiaires n’est donc pas restreint. L’objectif : leur permettre d’entrer dans la vie active grâce à un parcours complet et intensif d’accès à l’emploi, et leur garantir un revenu.

Mise en œuvre par les missions locales, la garantie jeune est offre à chaque jeune engagé dans ce parcours une expérience lui permettant de se confronter à la réalité du monde du travail. Elle offre par ailleurs une double garantie : un accompagnement, à travers la mise en œuvre, en fonction de ses besoins et de son projet, de périodes de formation et de mises en situation professionnelle  ainsi qu’une garantie de ressources (allocation forfaitaire mensuelle d’un montant maximal de 470,95 €).

Le budget consacré à la Garantie jeunes a augmenté de 77 % entre 2016 et 2017 et atteint désormais 498,54 millions d’euros. Il permettra d’accompagner tous les jeunes éligibles à la Garantie jeunes et volontaires pour s’y engager. 

La dotation que l’Etat verse aux Missions locales, en dehors du cadre de la Garantie jeunes, progresse également. Elle est en hausse de plus de 14 millions d’euros entre 2016 et 2017, soit une hausse de plus de 7 %. Cet effort budgétaire conséquent permet de conforter le modèle économique des 460 missions locales, qui sont un maillon central du dispositif d’accompagnement vers l’emploi. Entre 2012 et 2017, le financement alloué par l’Etat aux missions locales pour l’accompagnement de l’ensemble des jeunes est passé de 200 à 462 millions d’euros.

La Garantie jeunes n’est pas un dispositif de plus, mais l’illustration d’une approche globale et décloisonnée des politiques de jeunesse permettant d’associer les entreprises, les départements, les régions et tous les acteurs de la protection de la jeunesse et de l’insertion social afin d’œuvrer efficacement à l’insertion professionnelle des jeunes qui en ont le plus besoin.

Depuis son lancement en 2013, 100 000 jeunes ont bénéficié de la Garantie Jeunes et des premiers retours d’expérience soulignent l’intérêt et l’efficacité de cette démarche innovante :

·         3 jeunes bénéficiaires sur 4 ont au maximum le niveau bac

·         1 sur 4 vit dans un quartier « politique de la ville »

Le taux d’emploi total des bénéficiaires de la Garantie jeunes a augmenté de 10 points

 

delicious facebook twitter viadeo wikio

l'assemblée Me rejoindre
Newsletter


Les vidéos
Les photos