deco
Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013

Le débat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013 (PLFSS) a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Premier budget de la nouvelle majorité, il conjugue la baisse des déficits des comptes publics, la mise en œuvre de réformes structurelles et la protection des Français.

deco
Accord sur la sécurisation de l'emploi

Les salariés mieux protégés, la stratégie anti-crise confortée, les partenaires sociaux respectés, la parole politique réhabilitée

deco
La 10e circonscription de Seine-et-Marne

Présentation

deco
Emeric BREHIER

Né le 26 décembre 1971, docteur en science politique.

deco
image presse

presse

Soutien à "SOS Méditerranée"

J’ai apporté mon soutien à travers ma réserve parlementaire à l’association SOS Méditerranée avec 15 de mes collègues parlementaires socialistes parmi lesquels la vice-présidente de l’Assemblée Nationale Sandrine Mazetier.

Au total, ce sont 80 000 euros qui seront versés par les 16 parlementaires concernés, somme qui pourrait permettre de sauver jusqu’à 3 600 personnes par an, ce qui n’est pas négligeable lorsque l’on se souvient que 3 930 migrants ont perdu la vie depuis le début de cette année en Méditerranée.

SOS Méditerranée est une association européenne, née en mai 2015 d’un constat : depuis la fin de l’opération Mare Nostrum en novembre 2014, il n’existait pas de dispositif adapté pour faire face efficacement à l’afflux de bateaux de réfugiés en détresse en Méditerranée. Cette situation a fait des milliers de victimes : depuis 2014, plus de 10 000 enfants, femmes et hommes sont morts ou ont disparu en Méditerranée.

C’est dans ce contexte que le capitaine de marine marchande allemand Klaus Vogel et la française Sophie Beau ont créé, à Berlin, l’association SOS Méditerranée pour financer et organiser des opérations de sauvetage en mer Méditerranée.

Après une première campagne de financement, l’association affréta début 2016 l’Aquarius, un navire de haute mer pouvant accueillir 250 à 500 personnes, et finança, du 26 février au 28 avril 2016, une première campagne en mer. La générosité citoyenne a également permis de lancer une seconde campagne, débutée en mai 2016.

C’est dans ce cadre que notre contribution prend son sens : depuis le début de ses missions, l’Aquarius a mené 35 opérations de sauvetage, portant secours à 7967 personnes. Une seule journée en mer représente un coût de 11 000 euros pour l’association. C’est bien pour permettre à l’Aquarius de continuer à sauver des vies que mes collègues et moi-même nous sommes engagés.

Au-delà de l’urgence que constitue le fait de venir en aide à ces réfugiés qui fuient la guerre et tentent, malgré les risques que comportent la traversée, de sauver leurs vies en ayant laissé derrière eux tout ce qu’ils possédaient, cet engagement s’inscrit dans la cohérence de l’action menée en faveur d’un droit d’asile plus humain dans notre pays, et ce pour faire vivre les valeurs d’accueil et d’intégration historiques de notre pays.

Bien sûr des dispositifs sont mis en place par les autorités publiques, bien évidemment des mesures fortes ont été initiées pour réformer et accélérer  notre politique d’asile, assurément bien des défis sont encore à relever et très rapidement compte tenu des désordres mondiaux en cours (guerres de Syrie et d’Irak mais aussi d’Erythrée) ou à venir (notamment climatiques). Mais chacun d’entre nous peut y prendre sa part.


delicious facebook twitter viadeo wikio

l'assemblée Me rejoindre
Newsletter


Les vidéos
Les photos