deco
Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013

Le débat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013 (PLFSS) a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Premier budget de la nouvelle majorité, il conjugue la baisse des déficits des comptes publics, la mise en œuvre de réformes structurelles et la protection des Français.

deco
Accord sur la sécurisation de l'emploi

Les salariés mieux protégés, la stratégie anti-crise confortée, les partenaires sociaux respectés, la parole politique réhabilitée

deco
La 10e circonscription de Seine-et-Marne

Présentation

deco
Emeric BREHIER

Né le 26 décembre 1971, docteur en science politique.

deco
image presse

presse

Bonnes perspectives pour la France

Ce n’est pas l’alpha et l’oméga de la vie politique française mais tout de même. L’agence de notation financière Standard & Poor’s a relevé ce vendredi 21 octobre la perspective de la notation à long terme de la France, de « négative » à « stable », tout en confirmant la note AA. C’est la 1ère fois depuis 2011 que les 4 principales agences (S&P, Moody’s, Fitch et DBRS) voient la notation française « stable ».

Standard & Poor’s note que « cette révision des perspectives traduit  la mise en œuvre progressive par le Gouvernement des réformes fiscales et du marché du travail, et les effets stabilisateurs attendus de ces réformes sur l’emploi, la croissance, la compétitivité, comme sur la situation des finances publiques ». 

Bien qu’il soit agréable dans toute circonstance d’avoir une « bonne appréciation », au-delà du simple avis d’une agence de notation, cela signifie surtout que la reprise économique en France est solide, et nos engagements de réformes structurelles et budgétaires concrets et crédibles. Cette décision conforte les choix économiques et budgétaires du gouvernement, et confirme la qualité de signature de l’Etat français en tant qu’emprunteur : sa dette est une des plus sûres au monde.

Elle repose notamment sur l’amélioration de la compétitivité grâce à l’allègement de la fiscalité pour les entreprises (CICE et Pacte de Responsabilité), et l’amélioration du fonctionnement du marché de l’emploi avec les réformes engagées (loi Travail, loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques).

Elle s’appuie également sur la reprise durable de l’investissement ainsi que sur les bons résultats sur plan budgétaire avec notre effort d’assainissement des finances publiques. Le besoin de financement du secteur public est en effet passé de 7,2% en 2009 à 3,5% en 2015.

L’agence considère enfin que la tendance en matière de finances publiques et sociales est encourageante et que la cible de déficit public de 3.3% du PIB en 2016 est ainsi « faisable ». Cette orientation est d’autant plus indispensable qu’il en va de notre souveraineté budgétaire et donc de notre capacité nationale à mettre en œuvre nos priorités politiques.

Le Projet de loi de finances pour 2017 doit permettre de poursuivre l’assainissement des comptes publics et de maintenir le cap des réformes nécessaires pour notre économie.

delicious facebook twitter viadeo wikio

l'assemblée Me rejoindre
Newsletter


Les vidéos
Les photos