deco
Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013

Le débat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013 (PLFSS) a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Premier budget de la nouvelle majorité, il conjugue la baisse des déficits des comptes publics, la mise en œuvre de réformes structurelles et la protection des Français.

deco
Accord sur la sécurisation de l'emploi

Les salariés mieux protégés, la stratégie anti-crise confortée, les partenaires sociaux respectés, la parole politique réhabilitée

deco
La 10e circonscription de Seine-et-Marne

Présentation

deco
Emeric BREHIER

Né le 26 décembre 1971, docteur en science politique.

deco
image presse

presse

Réforme du collège : premiers résultats

Lors de son annonce et de la présentation de son contenu, que n’a-t-on entendu sur les conséquences de la réforme du collège sur l’enseignement des langues vivantes. La prétendue fin des classes bi-langues, alors que celles de continuité ont au contraire été consolidées, devait – selon certains, notamment à droite – conduire à faire chuter le niveau de langue de nos collégiens promis à subir un « nivellement par le bas » de la part d’un gouvernement irresponsable qui aurait mis à mal l’éducation dans notre pays. Outre le fait de transposer son propre bilan vers la majorité en place, la droite, qui n’a de projet pour l’éducation que sa destruction programmée à travers une suppression de moyens et de postes sans précédente, avait décidé d’agiter les peurs légitimes des parents sur l’avenir de leurs enfants.

Les faits prouvent aujourd’hui le contraire et infligent un désaveu cinglant à celles et ceux qui font de l’inquiétude et de la peur leurs seuls arguments politiques.

Ainsi, en passant de 487 000 élèves apprenant l’Allemand – comptabilisés à la rentrée 2015 – à 515 000 à la rentrée 2016 force est de constater que nous sommes bien loin de la catastrophe annoncée et que la réforme porte ses fruits en matière de renforcement de l’apprentissage de l’Allemand avec une hausse de 6% des collégiens germanistes. Il s’agit d’une progression historique.

Au total, 15,6% des collégiens apprennent l’allemand à la rentrée 2016. L’avancement de la LV2 de la classe de quatrième à celle de cinquième conduit également à une hausse de la part des collégiens qui choisissent l’Allemand comme LV2. Ils étaient 17,5% en quatrième en 2015 et sont aujourd’hui 18,9% à le faire en cinquième.

Ces premiers résultats devraient par ailleurs se poursuivre grâce aux efforts réalisés dans le premier degré, puisque la même politique active de promotion de l’allemand a conduit à offrir dans 1000 écoles supplémentaires l’apprentissage de l’allemand à la rentrée 2016, soit autant d'élèves qui pourront ensuite le poursuivre en LV1 au collège.

Les différents candidats à la primaire de la droite sont aujourd’hui dans une phase de présentation de leurs programmes (déjà largement évoqués dans leur rentrée littéraire plus que fournie), et au regard de leurs proposition pour l’éducation, la décision d’agiter des peurs que les faits contredisent parfaitement relève plus de la ficelle de communication que du débat de fond. Il serait intéressant que ces candidats nous expliquent comment ils comptent renforcer l’apprentissage dans quelque matière que ce soit en supprimant, entre autres, près de 100 000 postes d’enseignants. C’est une clarification qui devra être faite ! Là aussi les faits sont têtus.

delicious facebook twitter viadeo wikio

l'assemblée Me rejoindre
Newsletter


Les vidéos
Les photos