deco
Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013

Le débat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013 (PLFSS) a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Premier budget de la nouvelle majorité, il conjugue la baisse des déficits des comptes publics, la mise en œuvre de réformes structurelles et la protection des Français.

deco
Accord sur la sécurisation de l'emploi

Les salariés mieux protégés, la stratégie anti-crise confortée, les partenaires sociaux respectés, la parole politique réhabilitée

deco
La 10e circonscription de Seine-et-Marne

Présentation

deco
Emeric BREHIER

Né le 26 décembre 1971, docteur en science politique.

deco
image presse

presse

L’emploi, une bataille quotidienne

Au mois de juillet, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité, a diminué de 19 100 par rapport au mois de juin, soit -0,5 %.

Suite à cette nouvelle diminution, l’INSEE vient confirmer la tendance au recul des chiffres du chômage : grâce à une baisse importante au 2e trimestre 2016 (-0,3 point), supérieure aux estimations de juin, le taux de chômage est désormais repassé sous la barre symbolique des 10% et s’établit à 9,6% de la population active en métropole et 9,9% en France entière. Il se situe ainsi à son niveau le plus bas depuis 2012.

Cette évolution, qui doit bien évidemment se confirmer dans les prochains mois, rejoint celle du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A inscrits à Pôle emploi, avec une moyenne trimestrielle en baisse de 1,3%. Au total, l’INSEE a comptabilisé au 2e trimestre 2,8 millions de demandeurs d’emploi, en métropole, soit un recul de 4,6% en un an.

Cette baisse du chômage découle entre autres de l’amélioration progressive de la situation économique et de la reprise des créations nettes d’emplois pour le cinquième trimestre consécutif avec près de 25 000 postes créés au deuxième trimestre et 143 000 sur l'année.

Cette tendance favorable bénéficie à toutes les tranches d’âge en particulier les 15-24 ans et les seniors, catégories les plus touchées par le chômage. De plus, cette évolution se fait au profit de l’emploi stable et durable : le taux d’emploi en CDI augmente plus fortement que celui en CDD ou en intérim ; l’emploi à temps partiel diminue au profit de l’emploi à temps plein.

Ces résultats encourageant, s’ils reposent bien évidemment sur une conjoncture internationale plus favorable, sont aussi le fruit des dispositifs mis en œuvre tels que le plan de formation pour 500 000 chômeurs de longue durée dont la réinsertion sur la marché de l’emploi est la plus difficile  ou encore l’aide « Embauche PME ». Cette aide prend la forme d’une aide trimestrielle de 500 euros, versée durant les deux premières années des contrats - soit un total de  4 000 euros – et concerne les PME qui affichent moins de 250 salariés en moyenne sur l'année 2015. Lesdites embauches doivent se faire : en CDI ; en CDD de 6 mois ou plus ; en contrat de professionnalisation de 6 mois ou plus ; il peut également s'agir de la transformation d'un CDD en CDI. Ainsi, depuis le mois de janvier 2016, ce sont plus de 600 000 aides qui ont été demandées dont 65% concernent des CDI. Dans notre départements, 9 185 aides ont été versées, soit autant de Seine-et-Marnais qui ont, grâce à ce dispositif, trouvé un emploi ou vu leur CDD requalifié en CDI.

Il ne s’agit pas pour autant de considérer cette évolution positive comme un aboutissement en soit ou d’occulter le fait que la situation demeure extrêmement difficile pour de trop nombreux ménages. Cette tendance nous oblige au contraire et nous impose de rester pleinement mobilisés pour conforter cette dynamique.

 

delicious facebook twitter viadeo wikio

l'assemblée Me rejoindre
Newsletter


Les vidéos
Les photos