deco
Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013

Le débat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013 (PLFSS) a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Premier budget de la nouvelle majorité, il conjugue la baisse des déficits des comptes publics, la mise en œuvre de réformes structurelles et la protection des Français.

deco
Accord sur la sécurisation de l'emploi

Les salariés mieux protégés, la stratégie anti-crise confortée, les partenaires sociaux respectés, la parole politique réhabilitée

deco
La 10e circonscription de Seine-et-Marne

Présentation

deco
Emeric BREHIER

Né le 26 décembre 1971, docteur en science politique.

deco
image presse

presse

Pour une école inclusive

Il est aujourd’hui essentiel de bâtir une société inclusive auprès de tous nos enfants porteurs d’un handicap.

Parce qu’elle est un des principaux lieux de socialisation et d’émancipation, l’école doit jouer pleinement son rôle dans ce défi qui concerne notre société dans son ensemble. Cette préoccupation est bien au cœur de la Refondation de l'Ecole initiée depuis 2012. Beaucoup a d’ores et déjà été fait :

 

·         Près de  280.000 enfants handicapés sont aujourd'hui scolarisés, c'est un tiers de plus qu'à la rentrée 2011. Cela a été rendu possible grâce au transfert de plus de 100 unités scolaires médico-sociales vers les établissements scolaires. Ce sont également 100 nouvelles unités qui seront installées au cours de l’année prochaine.

·         Il en va de même des schémas handicap que les universités sont en train d'adopter : 25 sont déjà en place tandis qu’il n’y en avait que 2 en 2012. Ces schémas permettent de consolider les dispositifs d’accueil et d’accompagnement des étudiants handicapés et le développement de l’accessibilité des établissements.

Nous devons désormais aller plus loin pour accueillir toujours plus d’enfants handicapés. C’est le sens des annonces récentes faites par le président de la République lors de la Conférence nationale du Handicap.

Jusqu’alors, l’État sollicitait des personnes en contrat aidé pour accueillir ces élèves. La précarité de leurs contrats et la non-pérennité de leur présence aux côtés des élèves et des équipes pédagogiques posait nombre de problèmes. Aussi, sur les cinq ans à venir, les 56 000 contrats aidés (20h/semaine) existants seront transformés en 32 000 emplois (35h/semaine) d'accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH). Plus de 6 000 le seront dès la rentrée 2016.

En 2005, la droite avait rendu obligatoire la scolarisation des enfants en situation de handicap en milieu « ordinaire » au plus près du domicile sans mettre en œuvre les moyens nécessaires. La refondation de l’école que nous menons met en place les moyens financiers et humains nécessaires à cette scolarisation. Les paroles c’est bien, les actes c’est mieux. Les faits le prouvent, mais chacun le sait, c’est un travail de longue haleine qui est loin, bien loin d’être achevé. Alors, continuons.

 

delicious facebook twitter viadeo wikio

l'assemblée Me rejoindre
Newsletter


Les vidéos
Les photos