deco
Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013

Le débat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013 (PLFSS) a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Premier budget de la nouvelle majorité, il conjugue la baisse des déficits des comptes publics, la mise en œuvre de réformes structurelles et la protection des Français.

deco
Accord sur la sécurisation de l'emploi

Les salariés mieux protégés, la stratégie anti-crise confortée, les partenaires sociaux respectés, la parole politique réhabilitée

deco
La 10e circonscription de Seine-et-Marne

Présentation

deco
Emeric BREHIER

Né le 26 décembre 1971, docteur en science politique.

deco
image presse

presse

Aide au développement : la France est l’un des principaux bailleurs mondiaux

Après avoir pris sa part dans les grandes échéances internationales de l’année 2015 sur le développement durable (Conférence d’Addis-Abeba, Agenda 2030 et Accord de Paris sur le climat), la France met en œuvre avec détermination ses engagements et accroît sa mobilisation dans la lutte contre la pauvreté.

Le Comité d’aide au développement de l’OCDE a ainsi publié les chiffres préliminaires de l’Aide Publique au Développement 2015. D’après les estimations préliminaires, la France est le cinquième bailleur mondial d’Aide Publique au Développement en volume, derrière les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Japon. La contribution française pour 2015 s’établit à 8,3 milliards d’euros, soit 0,37% du revenu national brut (RNB), après 8 milliards d’euros en 2014.

La mobilisation de la France en faveur des pays les plus pauvres est en progression. Ce sont ainsi 22% du montant total de l’aide versée par la France qui sont destinés aux pays les moins avancés, soit une augmentation de 3 points par rapport à 2014.

Entre 2013 et 2015, l’Aide Publique au Développement a contribué à la scolarisation de 2,6 millions d’enfants au primaire et au collège, à l’accès de 3,8 millions de personnes à une source pérenne d’eau potable, ainsi qu’au développement de 150 000 petites entreprises.

Avec la mise en œuvre des engagements pris en 2015 par le Président de la République lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, la France va augmenter de 4 milliards d’euros ses financements publics, sous forme de prêts de l’Aide Publique au Développement en faveur du développement durable d’ici à 2020, dont la moitié en faveur de la lutte contre le changement climatique. Parallèlement, la France augmentera ses dons de l’ordre de 400 millions d’euros d’ici à 2020 pour atteindre l’objectif de 0,7% du PIB d’ici à 2030.

 

delicious facebook twitter viadeo wikio

l'assemblée Me rejoindre
Newsletter


Les vidéos
Les photos