deco
Projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013

Le débat sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2013 (PLFSS) a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Premier budget de la nouvelle majorité, il conjugue la baisse des déficits des comptes publics, la mise en œuvre de réformes structurelles et la protection des Français.

deco
Accord sur la sécurisation de l'emploi

Les salariés mieux protégés, la stratégie anti-crise confortée, les partenaires sociaux respectés, la parole politique réhabilitée

deco
La 10e circonscription de Seine-et-Marne

Présentation

deco
Emeric BREHIER

Né le 26 décembre 1971, docteur en science politique.

deco
image presse

presse

Candidature de la France à l’organisation de l'Exposition universelle de 2025 : une nouvelle étape.

La candidature française est animée par la triple volonté de demeurer fidèle à l’esprit initial des grandes expositions universelles tout en renouvelant le concept pour lui apporter la modernité liée à l’évolution des usages et des technologies.

Le 21 octobre dernier, la candidature de la France à l'organisation de l'Exposition universelle de 2025 a franchi une étape très importante : 27 grandes entreprises françaises ont annoncé leur engagement dans ce projet et une première mesure d'impact a avec une estimation à plus de 23 milliards d'EUR de retombées économiques, +0,5% de croissance et un projet autofinancé a été présentée.

L’Exposition universelle de 2025 se développera autour d’un espace central « Le Village global », de 12 Grands « Forums thématiques » répartis sur plusieurs sites et d’un catalogue de « Détours » à travers la France.

 

Le concept des « médailles » qui, au XIXème siècle, marquait les produits innovants ou remarquables est réintroduit dans un système de « label » qui consacrera les produits et les innovations répondant aux enjeux éthiques et durables de ce nouveau siècle.

Ce « Village global » sera installé au sein du Grand Paris, au plus près d’une nouvelle gare du Grand Paris Express, sur une surface totale de 200 000 à 300 000 m².

Il sera le pivot de l’Exposition universelle de 2025 et accueillera tous les pays du monde, en participant à la fois à la valorisation de leur territoire et à l’animation d’un espace de convivialité.

Au-delà du Village global, chaque pays sera invité à participer à un ou plusieurs Forums thématiques et ainsi valoriser ses atouts culturels, économiques, universitaires ou touristiques. Ils seront autant d’expériences immersives mais aussi d’espaces de rencontres et de collaboration entre les pays autour des grands enjeux de la planète. Ils s’intègreront dans un réseau de sites, pour moitié au sein du Grand Paris et l’autre moitié dans les grandes métropoles françaises.


Un modèle économique durable et vertueux

 

En assurant un modèle économique sans financement public net, et en adossant les Forums à de grands sites patrimoniaux existants ou à des projets déjà programmés à l’horizon 2025, la candidature de la France se veut avant tout écoresponsable et vertueuse, et s’inscrit dans une logique d’investissement dont l’horizon dépasse le temps de l’événement.

L’Etat et les Collectivités n’interviendront qu’au travers des infrastructures durables, des mises à disposition de site et des missions régaliennes qui leur incombent.

Les premières simulations autorisent les hypothèses suivantes : 40 à 60 millions de visiteurs ; 23,2 milliards d’euros d’impact économique ; 160 000 emplois durables créés et une hausse de 0,5% de PIB. 

 

delicious facebook twitter viadeo wikio

l'assemblée Me rejoindre
Newsletter


Les vidéos
Les photos